[La Belle-Iloise] Sardines à l’huile d’olive et aux poivres verts

Année de dégustation : 2015

20151228_111244

J’ouvre aujourd’hui une boite de sardines à l’huile d’olive et aux poivres verts de La Belle-Iloise. Ces sardines se trouvent aisément dans le réseau de boutiques de la conserverie en lot de 5 boites, pour 3,10 euros la boite environ.

20151228_111308

Comme le verso de la boite l’indique, il s’agit d’un millésime de 2014, surement issu d’une pêche de juillet au vue de la DLC. Il est logiquement produit dans le département 56 où se trouve l’usine de la Belle Iloise à Quiberon.

Comme toujours dans cette conserverie, les sardines utilisées sont fraiches, mises en boite manuellement après une cuisson à l’huile de tournesol. L’ensemble est ici aromatisé d’huile d’olive et de poivres verts (une bonne vingtaine de baies sont dans la boite).

20151228_111330

La mise en boite est de grande qualité : des sardines intactes et quasiment pas de vide. Un très bon travail.

En bouche, ces sardines de 2014 (âgées d’un an et demi donc le jour de la dégustation), manquent curieusement de fondant. Le poivre est très présent, sans être trop présent, néanmoins les arômes ne se sont pas encore assez mélangés. Je reste ainsi quelque peu sur ma faim et je pense sérieusement qu’un an ou deux de vieillissement supplémentaire en ferait un met succulent. La dégustation d’une boite de sardines aux poivres d’une autre marque mais surtout plus ancienne (2012) le même jour me le confirmera.

Ma note 100% subjective : 3,5/5

Voir la liste de nos dégustations

Publicités

[Comptoir de Belle Ile en mer] Sardines au poivre vert et à l’huile d’olive vierge extra – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2015

20151228_111358

Aujourd’hui, nous ouvrons une boite de sardines au poivre vert et à l’huile d’olive vierge extra du comptoir de Belle Ile en mer. J’ai trouvé cette boite pour 4,50 euros dans une boutique de la Trinitaine qui distribue cette marque. Le prix est certes élevé mais je ne le regrette pas. Cette boite de 2012 était esseulée et vendue au même prix que celle de 2015 : j’ai sauté dessus !

20151228_111409

Comme vous pouvez le voir dans l’ovale en bas à droite, cette boite est fabriquée dans le Finistère par Gonidec. La préparation est traditionnelle d’après le site web : des sardines fraiches mises en boite à la main.

20151228_111424

Il s’agit bien d’une pêche au « cœur de la saison », fin juin 2012 si l’on en croit cette inscription. Au moment de la dégustation les sardines ont 3,5 ans.

20151228_111512

La mise en boite est plutôt bonne même si une sardine est assez abimée et qu’un espace vide est visible au premier plan sur la photo. Une trentaine de grains de poivre sont présents dans la boite. Le prix est élevé mais la conserverie est généreuse en épices.

En bouche, les arômes sont riches : un véritable festival à chaque bouchée. Le poivre vert a noirci après 3 années dans l’huile d’olive, elle même assombrie par les sardines. Les trois produits se sont fondus les uns dans les autres et cette alchimie donne un résultat tout simplement délicieux. La chaire des sardines, très fondante, révèle ainsi des arômes complexes fruités et poivrés, sans pour autant que le goût des sardines s’efface. Un régal.

coeur_sans_sardine    Ma note 100% subjective : 5/5 (coup de cœur de l’auteur)
Voir la liste de nos dégustations

Bonne année 2016 !

20151224_225136

Je vous souhaite une très bonne année 2016 et un bon réveillon de fin d’année.

Comme vous pouvez le voir sur la photographie, ma famille a compris que j’adore les sardines et mes cadeaux de Noël ont pris un air très marin cette année ! Avec des boites de la Belle-Iloise, de la Quiberonnaise et des Mouettes d’Arvor, la qualité est au rendez-vous.

Ce sera autant de dégustations à faire partager en 2016 !

[La Belle Iloise] Sardines à l’huile de Tournesol – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2015

20151218_132728Les sardines à l’huile de Tournesol La Belle Iloise sont disponibles sur le site de la conserverie pour 2.62 euros la boite.

20151218_132756Il s’agit d’une pêche de 2012, certainement d’août au vue de la DLC. Comme toujours chez La Belle Iloise, les sardines sont fraiches, cuites à l’huile et mises en boite manuellement.

20151218_132904

La mise en boite est loin d’être impeccable, cela en est même étonnant de la part de cette conserverie tant les sardines sont peu brillantes et abimées. Peut-être un effet du vieillissement.

Ce qui est encore plus surprenant est que la texture est peu moelleuse, l’arrête centrale ressort nettement et est dure. Pour des sardines âgées de 3 ans et demi, c’est très surprenant : comme si l’huile de tournesol n’agissait pas sur la sardine de la même façon que l’huile d’olive ! Côté gout, il y a pas mal d’arômes en bouche pour une préparation à l’huile de tournesol, le goût est bien marqué, sans que je parvienne à le définir. La texture peu fondante fait que je ne renouvellerai pas la garde de sardine à l’huile de tournesol !
 
 
20151218_132921

J’ai comparé deux millésimes de sardines à l’huile de tournesol : à gauche nos sardines de 2012 (âgées de 3 ans) et à droite celles de 2014 (âgées d’un an). Côté mise en boite, le verdict est évident : celles de 2014 sont bien plus appétissantes. En bouche, les deux produits sont assez différents : les sardines de 2012 sont peu fondantes et ont beaucoup d’arômes, alors que celles de 2014 sont très fondantes et un goût peu prononcé, très doux. Étonnant.

20151218_134600La boite de 2012 a un petit peu moins d’huile que celle de 2014. Mais ce qui frappe surtout est que l’huile a la même teinte malgré des années de garde différente. Nous avions pu voir qu’avec l’huile d’olive des sardines (bien) plus âgées avaient assombries l’huile d’olive : ici ce n’est pas le cas. Comme si le mélange avec la sardine s’opérait moins bien avec l’huile de tournesol…

 

Ma note 100% subjective : 3/5

Voir la liste de nos dégustations

[La Belle Iloise] Sardines à l’huile de Tournesol

Année de dégustation : 2015

20151218_132722Les sardines à l’huile de Tournesol La Belle Iloise sont disponibles sur le site de la conserverie pour 2.62 euros la boite.

20151218_132738Il s’agit d’une pêche de 2014, certainement de juillet au vue de la DLC. Comme toujours chez La Belle Iloise, les sardines fraiches sont cuites à l’huile et sont mises en boite manuellement. On dirait que cette boite vient du Finistère (voir le 29 dans l’ovale)… pas vraiment la région de Quiberon !

20151218_132833La mise en boite est impeccable, on pourrait chipoter qu’il y a un peu d’espace devant mais rien de dramatique !

La texture est fondante, légère. Le gout de la sardine est présent mais doux. L’huile de tournesol constitue en effet un accompagnement neutre. Elles sont plus gouteuses que les sardines Connétable. J’avoue que pour ma part, je trouve l’ensemble trop doux et je préfère de loin des goûts plus prononcés. Pourtant, il est évident qu’il s’agit d’un produit de grande qualité et en plus à un prix raisonnable.

 
 
20151218_132921

J’ai comparé deux millésimes de sardines à l’huile de tournesol : à gauche nos sardines de 2012 (âgées de 3 ans) et à droite celles de 2014 (âgées d’un an). Côté mise en boite, le verdict est évident : celles de 2014 sont bien plus appétissantes. En bouche, les deux produits sont assez différents : les sardines de 2012 sont peu fondantes et ont beaucoup d’arômes, alors que celles de 2014 sont très fondantes et un goût peu prononcé, très doux. Étonnant.

20151218_134600La boite de 2012 a un petit peu moins d’huile que celle de 2014. Mais ce qui frappe surtout est que l’huile a la même teinte malgré des années de garde différente. Nous avions pu voir qu’avec l’huile d’olive des sardines (bien) plus âgées avaient assombries l’huile d’olive : ici ce n’est pas le cas. Comme si le mélange avec la sardine s’opérait moins bien avec l’huile de tournesol…

 

Ma note 100% subjective : 3,5/5

Voir la liste de nos dégustations

[Connétable] Sardines à l’huile de tournesol

Année de dégustation : 2015

20151211_110402

Les sardines à l’huile de de tournesol Connetable sont distribuées en grandes surfaces au prix d’1,50 euros environ.

20151211_110428Il s’agit d’un travail de mise en boite manuel, réalisé à priori en Bretagne par Chancerelle.

            20151211_110512 20151211_110455

Les sardines sont originaires du Maroc. Elles correspondent à une pêche d’août, certainement de 2015 au vue de la DLC (août 2019).

20151211_110729

La mise en boite donne un résultat de qualité moyenne : si les sardines ne sont pas trop abimées, elles sont aussi peu brillantes et ne remplissent pas complétement la boite.

En bouche, le fondant est au rendez-vous… mais pas le goût. L’huile de tournesol neutre devrait faire ressortir le gout des sardines mais ce n’est que peu le cas. Mon hypothèse est qu’il ne s’agit pas de poissons travaillés frais mais congelés. Le travail réalisé est tout à fait correct au vu du prix mais je préfère largement mettre quelques dizaines de centimes de plus pour avoir un met qui a du gout.

Ma note 100% subjective : 2,5/5

Voir la liste de nos dégustations

 

[La Quiberonnaise] Sardines au vin blanc et aux aromates

Année de dégustation : 2015

20151207_115717Que se cache-t-il derrière cette très belle boite de la Quiberonnaise (suivez le lien pour en connaitre l’histoire) ? Inspirée du Bar de la Marine de Quiberon, elle accueille logiquement des sardines au vin blanc ! La boite est vendue sur le site par lot de 5 pour 3.80 la boite. Un produit haut de gamme donc.

20151207_115735Le verso de la boite est un classique de la Quiberonnaise. La préparation à l’ancienne fait référence à des sardines fraiches cuites à l’huile. Le verso indique le Millésime : 2014. Il s’agit ainsi certainement d’une pêche de juin 2014 au vue de la DLC.

20151207_115806La boite est très bien remplie de sardines quasi-intactes, à la main sans aucun doute comme toujours dans cette conserverie de qualité. Les aromates sont bien naturels : vous trouverez dessous une belle rondelle de citron, un piment, une rondelle de cornichon, un morceau de carotte, une feuille de laurier et même un beau clou de girofle : il s’agit de toute évidence d’un produit de composants de qualité. Le contrat est donc rempli côté préparation est mise en boite, vous en aurez pour votre argent.

En bouche les sardines au vin blanc fondent sous le palais mais pas comme les sardines à l’huile : pour comparer, imaginez la différence entre une tartine ayant absorbé le gras du beurre et une tartine ayant absorbé un liquide non gras comme de l’eau… le fondant du gras est bien plus plaisant ! Côté gout, le piment et le poivre dominent, rendant la préparation assez forte et écrasant fortement les autres aromates. Je trouve le mariage vin blanc et épices forts (poivre et piment) curieux et j’avoue ne pas avoir beaucoup apprécié ces sardines, même accompagnées de pain, salade (sans sauce) et tomates.

Je ne retiendrais finalement que la boite, magnifique, et oublierai je pense assez vite son contenu, certes de qualité, mais pas à mon gout.

Ma note 100% subjective : 2,5/5

Voir la liste de nos dégustations