[La Quiberonnaise] Sardines à l’huile d’olive 2007 – Yann – 9 ans d’age

Année de dégustation 2016

20160531_122956

Pour fêter la 50e dégustation de ce site, nous allons ouvrir une boite exceptionnelle de La Quiberonnaise, illustrée par Yann et contenant des sardines à l’huile d’olive de 2007? J’ai acheté cette boite chez Penn Sardin à 10 euros (enfin pour être précis, on me l’a achetée).

20160531_123013

Cette boite de La Quiberonnaise est traditionnellement préparée : découpe puis emboitage manuels, en passant par une cuisson à l’huile de poissons frais. La particularité de la boite est son age : ces sardines ont passé 9 ans dans l’huile d’olive. La DLC nous indique surement le date de pêche :  début mai 2007. Elle est largement dépassée !

20160531_123045

Il n’y a pas moins de 8 sardines en état variable dans cette boite, plutôt bien remplie.

Ces petites sardines sont très fondantes en bouche, gorgées d’une huile d’olive assez neutre mais plutôt douce, avec une pointe d’amertume. Si les sardines ont quelque peu diffusé leur gout à l’huile, elles ont surtout absorbé l’huile et son gout. Le résultat est délicieux, la chaire du poisson a gagné un gout plus doux et complexe que d’habitude.

J’ai vidé toute la boite, huile comprise ! Néanmoins, j’étais resté sur un souvenir encore plus agréable avec une autre boite de sardines à l’huile d’olive de 2007 de La Quiberonnaise. Ces dernières étaient bien plus grosses (elles étaient pêchées en juillet). Les petites sardines me semblent ainsi moins bien profiter du vieillissement. Une hypothèse qu’il faudra confirmer.

Ma note 100% subjective : 4,5/5
Voir la liste de nos dégustations

 

[Parmentier] Sardines grillées aux poivrons et thym

Année de dégustation : 2016

20160519_123500

Ces sardines grillées aux poivrons et thym de la conserverie Parmentier sont disponibles en grande surface (1.79 euros dans la mienne). Je n’ai rien trouvé sur ce (nouveau) produit sur Internet, même sur le site de la marque.

Le verso est classique : il s’agit toujours de sardines portugaises produites pour la marque Parmentier. Sur le côté, une DLC en février et une indication de pêche en Atlantique Ouest sans plus de précision.

20160519_123603

A l’ouverture, l’on retrouve les sardines grillées (natures) de Parmentier, à savoir des sardines abimées, des traces noires et un jus marron dans la boite. Ce qui frappe surtout est l’odeur : elle me rappelle curieusement les salades de thon en conserve et … les sardines grillées aux aubergines et tomates de la même marque. Il y a dans cette recette un accompagnement.en plus : des morceaux de poivrons rouges et jaunes placées en nombre sous les sardines.  Les oignons sont également de la partie comme le montre la photographie ci-dessous.

20160519_124722

En bouche, les sardines sont peu fondantes : l’absence d’huile tant dans la boite qu’à la cuisson en est la cause. Je les ai dégustées seules puis en wrap. Seules, le gout est sans finesse : la sardine domine, les poivrons sont peu présents et je cherche toujours le thym ! Par contre, elles relèvent très bien le wrap. Évidemment, ce n’est pas du tout au niveau de sardines fraiches et de légumes frais grillées à la maison. Mais pour le prix, il est difficile d’en demander plus. Pour ma part, je préfère consommer leurs petites sœurs grillées (natures) en rajoutant moi-même l’accompagnement.

Ma note 100% subjective : 2,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[Parmentier] Sardines grillées aux aubergines et tomates

Année de dégustation : 2016

20160520_130936

Ces sardines grillées aux aubergines et tomates de la conserverie Parmentier sont disponibles en grande surface (1.79 euros dans la mienne). Je n’ai rien trouvé sur ce (nouveau) produit sur Internet, même sur le site de la marque.

Le verso est classique : il s’agit toujours de sardines portugaises produites pour la marque Parmentier. Sur le côté, une DLC en février et une indication de pêche en Atlantique Ouest sans plus de précision.

20160520_131022

A l’ouverture, ce qui frappe surtout est l’odeur : elle me rappelle curieusement les salades de thon en conserve et … les sardines grillées aux poivrons de la même marque. Les sardines sont pas mal abimées. Des morceaux d’aubergines, visibles sur la photographie, sont présents en nombre. Les tomates sont plus rares dans la boite.

En bouche, l’absence d’huile tant à la cuisson que dans la boite fait qu’elles ne sont pas fondantes. Elles ont peu de goût seules, les sardines étant assez dominantes par rapport aux légumes et aux aromates. Des légumes comme des sardines grillés frais produiraient évidemment un tout autre résultat.  Pour le prix, cette boite propose un accompagnement correct pour vos féculents, salades…etc. Pour ma part, je leur préférerai toujours leurs cousines simplement grillées auxquelles je rajoute moi-même des légumes.

Ma note 100% subjective : 2,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[Conserveira de Lisboa – Tricana] Sardinhas com Cravinho – Sardines aux clous de girofle

Année de dégustation : 2016

20160512_112021

Nous ouvrons aujourd’hui une boite de sardines aux clous de girofle Tricana (une marque de la Conserveira de Lisboa). Elle nous viennent du  Portugual. Je les ai achetées sur le site Sardines Pirates pour 3.50 euros.

Pour en savoir plus, je me suis rendu sur le site sans trouver grand chose sur la préparation des boites.

20160512_112033

Il s’agit de sardines Tricana : en fait la conserverie qui fournit cette marque de la conserverie de Lisbonne n’est pas toujours la même. La marque va ainsi être apposée pour différents fournisseurs (l’emballage papier est du coup bien pratique !). Ces sardines sont emballées comme du beurre : avec un papier épais. Elles sont produites au Portugal et ont une date limite de consommation au 31/12/2017. Sans pouvoir dire quoique ce soit de précis, je pense qu’elles ont déjà passées 2-3 années en boite : c’est prometteur !

20160512_112406

La mise en boite est moyenne : sardines quelques peu abimées et un peu de vide. Ce qui frappe surtout est l’action même d’ouverture de la boite : il faut vraiment forcer tant le métal est épais !

En bouche, la texture des sardines est peu fondante mais elle se désagrège facilement sous le palais. Le goût dominant est, logiquement, le clou de girofle. Malheureusement, ceux de l’huile d’olive et des sardines peinent à ressortir. Il n’y a pourtant qu’un clou de girofle dans la boite : si cet aromate n’est guère à votre goût, passez votre chemin. Sinon, elles ont un bon goût de « reviens-y ».

Cette dégustation me laisse avec plein de questions sur le mode de préparation des sardines et une envie de tester d’autres recettes de la conserverie. J’y reviendrais !

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations

 

[Vengarco Areoso Gourmet] Sardinillas en aceite de oliva

Année de dégustation : 2016

20160510_122006

Ces petites sardines à l’huile d’olive d’Areoso Vengarco nous viennent d’Espagne. Elles coûtent entre 3.50 et 3.95 euros suivant le lieux d’achat. Il s’agit bien du haut de gamme de la marque.

L’emballage carton donne quelques informations nutritionnelles et une date limite de consommation au 31/12/2021. Une fois sortie de son carton, la boite est pour le moins peu causante !

20160510_122311

Ces sardines sont préparées de façon traditionnelle : salées, essorées puis légèrement grillées. Elles sont ensuite mises en boite à la main … et cela se voit. Les sardines sont en effet plutôt intactes et parfaitement alignées sur 3 rangées de profondeur.

En bouche, l’huile d’olive possède une douce amertume plutôt agréable et les petites sardines quoique salées sont plutôt bonnes. Certes, je préfère une huile fruitée mais je ne me fais pas prier pour finir la boite, juste avec quelques pommes de terre à l’eau.

20160510_123349

Comme le montre la photo, il faut s’attendre à manger des sardines coupées courts plutôt que des sardines vraiment petites. La coupe est curieuse mais semble habituelle, si j’en juge par les images que j’ai trouvées.

Au final, un bon produit qui donne une belle idée du savoir-faire espagnol en matière de conserves de sardines.

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations