[Conserveira de Lisboa – Tricana] Sardinhas com alho – Sardines à l’ail

Année de dégustation : 2016

20160614_182652Ces sardines Tricana à l’ail de la Conserveira de Lisboa m’ont été fournies par le site Sardines Pirates pour 3.40 euros. Elles nous viennent du Portugal. Il s’agit d’une recette très originale puisque je la vois pour la première fois au catalogue d’une conserverie.

Il s’agit de sardines Tricana : en fait la conserverie qui fournit cette marque de la Conserveira de Lisboa n’est pas toujours la même. La marque va ainsi être apposée sur les boites de différents fournisseurs (l’emballage papier est du coup bien pratique !). Cette boite de sardines à l’huile d’olive et à l’ail contient une vraie tranche d’ail, pas de l’ail déshydraté en poudre. Ces sardines ont une DLC au 31/12/2018 : elles doivent avoir environ 2 ans.

20160614_182900A l’ouverture, je découvre trois belles sardines en bon très état et emplissant très bien la boite : un travail manuel soigné. L’ail explose à mes narines la boite à peine ouverte.

En bouche, le goût de l’ail est toujours bien présent mais fondu avec celui des sardines et de l’huile. Il domine bien moins qu’à l’ouverture de la boite. Ce mariage à trois est très réussi, l’ail relève le gout de sardines à l’huile d’olive tout simplement excellentes. Avec quelques pommes de terre à l’eau, je me suis régalé. Il me reste une unique boite : je vais avoir du mal à la garder longtemps !

coeur_sans_sardine   Ma note 100% subjective : 4,5/5 (coup de cœur de l’auteur)
Voir la liste de nos dégustations

[Connétable] Sardines Généreuses marinade citron-basilic

Année de dégustation : 2016

20160607_115022Aujourd’hui, nous dégustons une boite Connétable : Sardines Généreuses marinade citron-basilic. Elle coute 1.20 euros dans mon supermarché, pas bien cher donc. Il s’agit de sardines sans huile.

Ces sardines sont travaillées à la main. Elles sont certainement d’octobre au vue de la DLC et viennent du Maroc.

20160607_115123A l’ouverture de la boite, celle-ci s’avère plutôt pleine, remplie par 3 grosses sardines. La marinade enveloppe complétement les poissons et je trouverais sous les sardines des zestes de citron. La présence de sucre laisse penser que l’ensemble est très artificiellement relevé. La gomme de guar et celle de xanthane sont des épaississants admis dans l’alimentation bio.

20160607_115732Comme, vous pouvez découvrir sur cette photo, il s’agit de demi-poisson plutôt gros.

En bouche, la chaire est molle (elle a baignée dans de l’eau) et fade si on excepte le goût dominant : le citron. J’ai essayé une partie de la boite en wrap et cela relève peu le goût de la galette et de la salade. Je crois qu’il vaut mieux prendre une boite de sardines et mettre vous même du citron si vous aimez cela. Je ne suis guère convaincu au final, même pour le prix.

Ma note 100% subjective : 2/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Belles de Marseille] Sardines à l’huile d’olive vierge extra 2013 – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2016

20160606_101248Cette boite est un millésime de 2013 de sardines à l’huile d’olive vierge extra de la société Ferrigno qui commercialise ses sardines sous la marque les Belles de Marseille. Je les ai achetées chez Sardines Pirates pour 3.70 euros. Une boite haut de gamme donc.

20160606_101317La cuisson de ces sardines est typique du sud de la France : au four. Le but est que les sardines soient ainsi plus légères en gras car non cuites à l’huile. La DLC est une date au 31/12 qui ne donne aucune information sur la saison de pêche. Nous avons déjà l’année : 2013. Je n’ai pas trouvé plus d’informations sur le site.

20160606_115311A l’ouverture de la boite, je découvre de belles grosses sardines dont une seule est un peu abimée. L’espace vide est réduit surtout si l’on prend en compte la grande taille des poissons. L’emboitage est donc bien fait, très certainement manuel.

En bouche, les sardines sont fermes. L’huile d’olive est de qualité et presque neutre. Le goût de la sardine domine en effet nettement. L’ensemble manque d’arôme à mon goût : l’huile discrète et la cuisson au four ne contribuent pas à relever le goût des sardines, même après 3 ans en boite. Du coup, c’est un peu terne, même si le soin apporté au produit est évident.

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations

 

50 dégustations de sardines !

Après un peu moins d’un an, je viens de mettre en ligne ma cinquantième dégustation. Ce fut autant d’occasions de tester, d’apprendre et de découvrir. Cela m’a donné la possibilité de réaliser mon top que je vous invite à découvrir si ce n’est déjà fait.

Je constate aussi que le site est de plus en plus visité avec en mai 190 visiteurs uniques ! Merci à tous pour votre fidélité de plus en plus grande.

Ci-dessous, toutes les dégustations (le lien agrandit l’image).