[Capitaine Cook] Sardines à l’andouille de Guémené

Année de dégustation : 2017

Nous dégustons ici les sardines à l’andouille de Guémené de Capitaine Cook. Capitaine Cook (dont le nom vient de l’explorateur britannique James Cook) est une vieille conserverie bretonne (Clohars-Carnoët, proche de Lorient) passée dans le giron d’Intermarché en 1988. Le gros de la production actuelle est le surimi (Source : Le Télégramme). En 2011, Capitaine Cook décide de lancer une série de boites haut de gamme à destination des épiceries fines dont font partie ces sardines à l’andouille de Guémené. Cette recette est originale mais pas unique puisqu’il en existe une similaire chez Courtin. Je n’ai pas pu accéder au site web de la marque.

Capitaine Cook accompagne ses sardines d’huile de tournesol.

Il s’agit d’une pêche un peu tardive, de fin octobre. Il n’est pas évident d’en déduire une date de pêche : étant donnée la présence de charcuterie dans la boite, la date peut être plus courte. Dommage qu’il n’y ait pas une meilleure traçabilité. La présence d’andouille (même de Guémené, pourtant signe de qualité) implique celle de conservateurs (nitrite de sodium) et de colorant (E150d soit du caramel au sulfite d’ammonium). Dommage, ce que j’apprécie dans les sardines est justement l’absence d’additif.

Les sardines sont très belles : argentées et quasiment impeccables. Le travail de mise ne boite est digne des meilleures conserveries. Il s’agit de ici 6 petites sardines mais cela peut varier d’une boite à l’autre, d’une année sur l’autre en fonction de la saison de pêche.

Deux vraies rondelles d’andouille reposent au fond de la boite.

En bouche, les sardines sont un peu fermes et sèches : elles ne sont pas assez gorgées de gras à mon goût. L’andouille a transmis une partie de son arôme fumé aux sardines. L’huile de tournesol est très neutre et ne trouble pas du tout ce mariage. Je n’ai pour ma part pas beaucoup apprécié cette boite en partie simplement car l’andouille n’est pas à mon goût. Je ne l’ai même pas mangée : mes enfants se sont eux régalés ! Et puis aussi car les sardines sont un peu trop maigres. Pourtant, si vous aimez la charcuterie, cela pourrait vous plaire car d’autres ont apprécié (voir Blog Mon Finistère).

Ma note 100% subjective : 1,5/5
Voir la liste de nos dégustations

Publicités

3 commentaires

  1. Diacoyannis · mai 15, 2017

    Bonjour, je lis avec attention votre blog de gouteries de conserves de mer
    quelques petits commentaires ou rectifications à faire en direct serait agreables , histoire de partager nos connaissances
    je vend sur un commerce itinérant autour de Marseille des conserves de mer de la Grèce aux Açores, certains en pêche durable et d’autres avec des ingrédients bio localisés et certifiés
    peut-etre voulez vous en tester
    merci d’avance
    Joseph Diacoyannis, pour « Marius, sardineur »
    site web et facebook

    J'aime

    • xaret · mai 15, 2017

      Bonjour,
      J’y gouterai effectivement avec plaisir.
      N’hésitez jamais à commenter ou corriger ce que j’écris : je validerai le commentaire. Comme je l’explique sur la présentation du site, je ne suis pas du tout un spécialiste du secteur de la pêche ou de la gastronomie. J’essaye simplement de fournir une information qui, je trouve, manque cruellement sur internet… alors autant qu’elle soit juste !

      J'aime

  2. Pingback: [Conserverie Courtin] Sardines à l’andouille de Guémené | Boites de sardines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.