[Les Mouettes d’Arvor] Sardines millésime 2015 à l’huile d’olive vierge extra – Ville bleue – 4 ans d’age

Année de dégustation : 2019

La dégustation du jour est une boite « événementielle » de chez Gonidec sous la marque les Mouettes d’Arvor de Sardines à l’huile d’olive vierge extra millésime 2015. Nous avions déjà ouvert une boite similaire de 2014. La version 2017 est vendue 3.80 euros sur le site de la conserverie.

La ville bleue fait référence à Concarneau.

J’aime beaucoup la peinture de Michel Costiou célébrant la mis en boite à la main.

 

Ces sardines ont une DLC de 10 ans, jusqu’en 2025. Elles ont été pêchées en 2015. Rien n’est indiqué sur l’origine du poisson. Elles sont mises en boite de façon traditionnelle (bretonne) : sardines fraiches, préparées à la main et cuites à l’huile.

 

 

Les sardines sont en bon état, sauf une très abimée. Elles présentent une belle face argentée. Un vide est présent à l’avant de la boite.

En bouche, elles sont assez fondantes. L’huile d’olive fruitée et peu amère se marie très bien aux sardines. Leur chaire, rosée, a du goût. Une bonne boite.

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines de saison à l’huile d’olive 2015

Année de dégustation : 2017

La dégustation du jour porte sur une boite de sardines à l’huile d’olive Mouettes d’Arvor de la conserverie Gonidec. Je les ai achetées 4,40 euros sur le site Sardines Pirates, il y a deux ans maintenant (j’ai été assez patient !). Un produit haut de gamme, donc.

Les Mouettes d’Arvor travaille le poisson frais, dans la tradition bretonne. Pour information, la DLC est de 10 ans sur ce produit. Il n’y a guère plus d’information sur le produit. Dommage.

La mise en boite est moyenne (une sardine est bien abimée et l’espace n’est guère optimisé). Néanmoins, on découvre des sardines sur leur face argentée, gage de qualité.

En bouche, les sardines sont encore un peu fermes et sèches. Elles ne se sont pas encore assez gorgées de l’huile d’olive : j’ai ouvert la boite trop tôt ! Le fruité de l’huile d’olive est très agréable, ça promet.

Finalement je n’ai pas été assez patient : il faut garder ces sardines de 2015 bien plus longtemps. Heureusement, j’ai encore une boite dans le placard ; j’y reviendrai plus tard (disons dans 3 ans). Cela laissera plus de temps pour apprécier la peinture !

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations