[Conserverie Courtin] Sardines à l’huile d’olive – 4 ans d’age

Année de dégustation : 2019

J’ouvre aujourd’hui une boite dont j’ai déjà dégusté la petite sœur il y a quelques années (2016). Ces sardines à l’huile d’olive Courtin ont maintenant 4 ans d’age. L’équivalent de 2019 est vendu 4.70 euros sur le site de la conserverie (du haut de gamme donc).

L’inscription de traçabilité est très complète, ce qui est bien appréciable. Elle est identique à la Compagnie Bretonne du Poisson. D’ailleurs la pastille indique « 29.150.541 » ce qui correspond à des produits de la Compagnie bretonne du Poissons sur Open Food Facts. Nous avions déjà constaté cela par le passé pour les sardines aux raisins et cumin.

Le site indique une production traditionnelle : sardines fraiches, mises en boite à la main et cuites à l’huile.

Contrairement à la précédente boite, ces sardines sont très abimées. Elles sont aussi sombres. La boite est bien pleine.

Les sardines sont très fondantes. Elles libèrent des arômes variés entre la langue et le palais : fruité de l’huile d’olive, chaire du poisson et sel. L’huile d’olive a été absorbée par les sardines et c’est un déluge de gras qui fond dans la bouche. Un vrai délice auquel on pourra reprocher d’être un poil trop salé.

Ma note 100% subjective : 4,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’huile d’olive – Route du rhum – 4 ans d’age

Année de dégustation  : 2018

Ces sardines Les Mouettes d’Arvor à l’huile d’olive ont été produites pour l’édition 2014 de la course transatlantique la Route du Rhum (qui a lieue tous les 4 ans). Elles sont vendues 3.80 euros sur le site de la conserverie Gonidec (qui possède Les Mouettes d’Arvor). La conserverie réalise nombre de séries spéciales millésimées pour les événements bretons.

Ces sardines sont cuites à l’huile et emboitées à la main. L’utilisation de poissons frais ne semblent pas garantie même si le site indique que la conserverie travaille avec les bolincheurs concarnois afin de respecter la fraîcheur du poisson.

La DLC est de 10 ans. Cette boite manque de traçabilité sur la date de pêche et l’origine de la pêche.

En boite, les sardines sont quelques peu abimées. La boite est en métal épais et la couleur dorée de l’huile met en appétit.

En bouche, les sardines sont moelleuses mais friables. L’huile d’olive possède un fruité léger qui a imprégné le poisson. Le tout a un bon goût, mais rien d’extraordinaire. Les sardines manquent de gras, ne sont pas assez confites par une huile suffisamment gouteuses malgré les 4 années en boite.

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations

 

 

 

[Les Mouettes D’Arvor] Sardines à l’huile d’olive – Le Cornouaille Quimper 2013 – 4 ans d’age

Année de dégustation : 2017

Le festival de Cornouilles se déroule à Quimper. Il est consacré à la culture bretonne. Cette boite est dédiée au festival de Cornouille de 2013. Ces sardines à l’huile d’olive Les Mouettes d’Arvor sont produites par la conserverie Gonidec. J’ai acheté cette boite sur le site de la conserverie et voilà deux ans qu’elle tourne dans mon placard !

Il s’agit d’une préparation traditionnelle bretonne : poissons frais, travaillés à la main et frits à l’huile.

La DLC sur ces boites de garde est de 10 ans chez les Mouettes d’Arvor. Ces sardines ont donc été pêchées en 2013.

La mise en boite est impeccable à quelques petits défauts près : les poissons présentent une belle face argentée. L’huile d’olive a pris une jolie teinte dorée au contact des sardines. Tout cela donne envie.

En bouche, les sardines sont extrêmement fondantes. L’huile d’olive est gouteuse, avec un goût se rapprochant de la noix. Les sardines ont bien absorbé l’huile et sont délicieuses. Ça vaut vraiment le coup d’attendre !

 

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines Festival des Filets Bleus, affiche 2002 – 4 ans d’age

Année de dégustation : 2016

20160104_120713

Les Mouettes d’Arvor commercialise des boites de sardines à l’huile d’olive (3.72 euros) à l’effigie du festival des filets bleus (ici de l’année 2002). Ce festival date de 1905 et avait pour vocation de rassembler des fonds pour aider les pécheurs miséreux lors des pénuries de sardines, comme le fut l’année 1904.

20160104_120735

Le dos de la boite nous apprend qu’il s’agit d’une préparation traditionnelle (cuisson à l’huile de sardines fraiches). La date limite de consommation est indiquée sur la tranche : « fin 2022 ». Elle est de 10 ans selon le site : ces sardines sont donc de 2012 et ont 4 ans d’age. Le mois de pêche aurait été apprécié mais il n’est pas indiqué.

20160104_120802

La photographie ne rend pas justice à la belle couleur dorée de l’huile, vraiment appétissante et qui est le reflet de l’age de la conserve. Le travail de mise en boite est de qualité, avec tout de même un peu de vide mais rien de dramatique.

En bouche, je ne vous cache pas ma déception : elles sont peu fondantes et peu fruitées. L’arôme de sardines ressort bien mais ce n’est pas uniquement ce que j’attends de sardines vieillies plusieurs années dans de l’huile d’olive vierge extra et de cette qualité. Elles me font penser à une autre déception parmi les boites de collection de la même conserverie : les sardines à l’huile d’olive La Molénaise. J’en mets tout de même deux de côtés : j’y reviendrais !

Mise à jour 05/2018 : une nouvelle dégustation de cette série a été mise en ligne.

Ma note 100% subjective : 2,5/5
Voir la liste de nos dégustations