[Conserverie Courtin] Sardines à l’andouille de Guémené

Année de dégustation : 2018

Cette boite de sardines à l’andouille de Guémené de chez Courtin est commercialisée sur le site de la conserverie pour 4,95 euros. Une recette similaire existe chez Capitaine Cook. Cette boite m’a été offerte.

L’huile présente dans la boite est une huile de tournesol. Les valeurs nutritionnelles donnent un taux de sel important : 1.22g (sans doute liée à la charcuterie). La composition de l’andouille indique l’usage d’un colorant : E150d, a priori un caramel inoffensif… Wikipédia nous indique que : « Le colorant caramel au sulfite d’ammonium (Classe IV) E150d est préparé par chauffage contrôlé de glucides définis pour le caramel ordinaire, avec ou sans acides ou bases, en présence des composés de sulfite et d’ammonium : acide sulfureux H2SO3, sulfite de potassium K2SO3, bisulfite de potassium KHSO3, sulfite de sodium Na2SO3, bisulfite de sodium NaHSO3, ammoniaque NH4OH, carbonate d’ammonium (NH4)2CO3, bicarbonate d’ammonium NH4HCO3, phosphate d’ammonium (NH4)3PO4, sulfate d’ammonium (NH4)2SO4, sulfite d’ammonium (NH4)2SO3 et bisulfite d’ammonium NH4HSO3. ». Bon appétit !

Le dos de la boite contient pas mal d’informations de traçabilité. Il s’agit d’une pêche de septembre 2016 débarquée à Lorient.

La conserverie est située non loin de là à Trégunc, à proximité de Concarneau dans une belle usine en forme de bateau.

Courtin produit des sardines « à l’ancienne » donc cuites à l’huile fraiches et mises en boite à la main.

En boite, les sardines sont très serrées. L’andouille est située sous le poisson : il s’agit d’un beau morceau qui remplit quasiment tout le fond de la boite.

En bouche, le poisson est ferme, car peu immergé dans l’huile et a fortement le goût de l’andouille, ce qui n’est pas au mien ! Le tout est assez relevé en sel. Du coup, je n’ai pas du tout aimé. Alors, j’ai partagé la boite entre mes 2 enfants… oui, je suis un père indigne qui donne ses restes à ses enfants ! Eux ont adoré et ont fini la boite avec entrain. Si vous aimez la charcuterie, le produit est plutôt de qualité. Si comme moi, vous pensez que cela n’a pas sa place dans une boite de sardines, passez votre chemin.

Ma note 100% subjective : 1,5/5
La note de mes enfants 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

 

[Capitaine Cook] Sardines à l’andouille de Guémené

Année de dégustation : 2017

Nous dégustons ici les sardines à l’andouille de Guémené de Capitaine Cook. Capitaine Cook (dont le nom vient de l’explorateur britannique James Cook) est une vieille conserverie bretonne (Clohars-Carnoët, proche de Lorient) passée dans le giron d’Intermarché en 1988. Le gros de la production actuelle est le surimi (Source : Le Télégramme). En 2011, Capitaine Cook décide de lancer une série de boites haut de gamme à destination des épiceries fines dont font partie ces sardines à l’andouille de Guémené. Cette recette est originale mais pas unique puisqu’il en existe une similaire chez Courtin. Je n’ai pas pu accéder au site web de la marque.

Capitaine Cook accompagne ses sardines d’huile de tournesol.

Il s’agit d’une pêche un peu tardive, de fin octobre. Il n’est pas évident d’en déduire une date de pêche : étant donnée la présence de charcuterie dans la boite, la date peut être plus courte. Dommage qu’il n’y ait pas une meilleure traçabilité. La présence d’andouille (même de Guémené, pourtant signe de qualité) implique celle de conservateurs (nitrite de sodium) et de colorant (E150d soit du caramel au sulfite d’ammonium). Dommage, ce que j’apprécie dans les sardines est justement l’absence d’additif.

Les sardines sont très belles : argentées et quasiment impeccables. Le travail de mise ne boite est digne des meilleures conserveries. Il s’agit de ici 6 petites sardines mais cela peut varier d’une boite à l’autre, d’une année sur l’autre en fonction de la saison de pêche.

Deux vraies rondelles d’andouille reposent au fond de la boite.

En bouche, les sardines sont un peu fermes et sèches : elles ne sont pas assez gorgées de gras à mon goût. L’andouille a transmis une partie de son arôme fumé aux sardines. L’huile de tournesol est très neutre et ne trouble pas du tout ce mariage. Je n’ai pour ma part pas beaucoup apprécié cette boite en partie simplement car l’andouille n’est pas à mon goût. Je ne l’ai même pas mangée : mes enfants se sont eux régalés ! Et puis aussi car les sardines sont un peu trop maigres. Pourtant, si vous aimez la charcuterie, cela pourrait vous plaire car d’autres ont apprécié (voir Blog Mon Finistère).

Ma note 100% subjective : 1,5/5
Voir la liste de nos dégustations