[La Perle des Dieux] Sardines de St-Gilles-Croix-de-Vie. Millésime 2009 – 10 ans d’age

Année de dégustation : 2019

J’ouvre aujourd’hui une petite perle (des Dieux) de la conserverie Gendreau : des sardines de St-Gilles-Croix-de-Vie, Millésime 2009. Cette boite n’est plus disponible à l’achat, mais son équivalent de 2018 est vendu sur le site de la conserverie pour 3.95 euros : il ne restera qu’à la faire vieillir 9 ans !

La boite de 2009 est joliment personnalisée par Delphine Cossais. Des artistes différentes font profiter de leur coup de pinceau les sardines millésimées de la Perle des Dieux. Nous avions déjà déguster une boite illustrée par cette artiste en 2016.

La boite avait une DLC de 10 ans et elle est légèrement passée, de deux mois. Elles sont dans mon placard depuis de nombreuses années, retournées tous les 6 mois comme il se doit. Ces sardines sont pêchées au large des côtes vendéennes, préparées fraiches et à l’ancienne et mises en boite à la main.

L’huile d’olive est vierge extra.

La mise en boite est correcte, sans plus : les sardines sont un peu abimées et plutôt sombres.

En bouche, les sardines sont fondantes. Elles sont gorgées d’huile, confites. L’huile d’olive a transmis une forte amertume au poisson, qui a également gardé son goût d’origine : le mélange est très bon. L’huile est plutôt amère que fruitée. Elle s’est un peu colorée après 10 ans passées en boite avec les sardines. Tout cela est très agréable à déguster.

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

 

 

[La Perle des Dieux] Sardines millésimées 2012 à l’huile d’olive – 4 ans d’âge

Année de dégustation : 2016

20160302_114138

On ne présente plus cette célébrité. Si ? Ah bon. Allons-y alors.

Ces sardines millésimées 2012 à l’huile d’olive de la gamme la Perle des Dieux sont le fruit du travail de la conserverie Gendreau. La Perle des Dieux correspond au haut de gamme de la conserverie. L’œuvre reproduite est celle de Delphine Cossais, intitulée Mademoiselle Perle pour la vie.

A 4,25 euros sur le site (à l’unité), il s’agit même d’un produit très haut de gamme. Je me suis permis d’en ouvrir une car j’en avais deux dans mon placard. La prochaine attendra !

20160302_114211

Certainement issue d’une pêche de septembre (si on en croit la DLC), ces sardines sont cuites à l’huile, préparées et emboitées à la main. Le poisson est acheté au port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée.

20160302_114418

La mise en boite est correcte. La boite est bien pleine. Par contre, si les sardines sont joliment argentées, elles sont aussi toutes un peu abimées.

20160302_120637

En bouche, le fondant est bel et bien au rendez-vous. Ces quelques années dans l’huile d’olive ont gorgé ces sardines de bon gras ! Par contre, l’huile d’olive n’est pas assez aromatisée selon moi. Le gout de la sardine domine ainsi largement. Néanmoins, les années de vieillissement dans l’huile ont donné un petit gout particulier au poisson pas désagréable du tout. Cette boite de sardines se distingue finalement surtout par ses années de maturation et le fait qu’elle est très joliment illustrée. A vous de voir si cela justifie l’investissement.

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations