[Fish4Ever] Petites sardines au naturel

Année de dégustation : 2019

J’ouvre aujourd’hui une boite de petites sardines au naturel Fish4Ever. Elles m’ont été offertes par la conserverie. Elles valent environ 2.50 euros. Fish4Ever est une marque anglaise qui revendique une démarche éthique forte.

Les poisson sont de type « sprat ». Il ne s’agit donc pas vraiment de sardines (de type Sardina pilchardus) mais de sprats (Sprattus sprattus). Ils font partie, comme les harengs, de la même famille que les sardines : les Clupeidae.

La composition nutritionnelle est particulièrement diététique : très peu de sel et pas d’huile.

Fush4Ever utilise This Fish pour permettre à chacun de savoir où, comment et quand le poisson a été pêché. Ci-dessous, l’ensemble des informations récoltées.

Il s’agit donc de sprats écossais, pêchés avec un filet tracté par deux navires non loin des côtes, et, débarqués à proximité de l’île de Skye à Mallaig. Le poisson est mis en boite à Fraserburgh à 300 km de là toujours en Écosse, peut-être par International Fish Canners mais je n’ai pas trouvé l’information. Un pur produit écossais.

La boite contient une petite dizaine de sprats dans un état correct immergés dans de l’eau.

En bouche, la chaire blanche est peu goûteuse et se désagrège comme souvent avec le poisson immergé dans de l’eau. Ce n’est pas du tout ma tasse de thé, mais si vous aimez, ce produit est de qualité et sa traçabilité est exemplaire.

Ma note 100% subjective : on ne note que les sardines ici !
Voir la liste de nos dégustations

[Fish4Ever] Sardines pimentées à l’ail

Année de dégustation : 2019

J’ouvre aujourd’hui une boite de sardines pimentées à l’ail Fish4Ever. Cette boite m’a été offerte par la conserverie. Elle vaut un peu plus de 4 euros en boutique bio. Fish4erver met en avant sa transparence et son souci de l’environnement et des hommes.

Comme l’indique la vignette en bas à gauche, ces sardines sont mises en boite en Espagne. Comme nous allons le voir, elles ont été pêchées bien plus loin, ce qui est plutôt étonnant dans une perspective de développement durable.

De l’ail et du piment en poudre accompagne ces sardines, le tout étant baigné dans de l’huile d’olive vierge extra.

Le service This Fish permet de tracer l’origine de ces sardines (avec le code indiqué au dos de la boite cartonnée). Comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessus, elles sont le fruit de la pêche d’un bateau gallois au large des côtes anglaises. La méthode de pêche est le filet à anneaux. Les informations suivantes sont également fournies :

  • Zone de récolte: Cornish Coast
  • DÉBARQUÉ À: Newlyn, United Kingdom
  • Date d’atterrissage: 16 janvier 2017
  • Date de récolte: Récolté le Jan 16, 2017
  • Atterri à Newlyn, United Kingdom

La traçabilité est exceptionnelle. Ces sardines ont donc été pêchées en janvier 2017. Janvier n’est pas du tout dans la saison de pêche. Cette boite a deux ans d’age.

Le taux de sel est exceptionnellement bas : 0,33 g ce qui est excellent sur le plan diététique.

La mise en boite est très moyenne : les sardines sont abimées et sombres.

En bouche, ces sardines sont très fermes malgré les deux ans en boite. Comme souvent avec les sardines pimentées, le piment domine. L’ail se marie néanmoins très bien avec le piment : il l’adoucit, « arrondit » son goût quelques peu agressif. Ce mélange unique est vraiment bien vu et réussi. Malgré le cocktail gustatif explosif, constitué par le piment et l’ail, le poisson ressort malgré tout un peu, mais pas l’huile d’olive. Au final, j’ai trouvé ces sardines bonnes.

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations

[Fish4Ever] Sardines pimentées aux tomates séchées et olives biologiques

Année de dégustation : 2019

Ces sardines pimentées aux tomates séchées et olives biologiques sont produites par Fish4ever (entreprise anglaise). Ce bocal m’a été offert à Noël. Il est vendu environ 11 euros pour 154g net : ce qui le classe dans le très haut de gamme en terme de prix.

Ces sardines sont accompagnées d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, certifié par CRAEGA ES-ECO-022-GA (c’est indiqué sur le petit livret gris qui accompagne le bocal).

Fish 4 Ever milite pour une pêche durable non industrielle et s’oppose ainsi au label MSC qui permet la pêche industrielle. La vidéo ci-dessous explique l’engagement en matière de développement durable de la marque.

 

Le fond du bocal donne plusieurs informations : une DLC dont on pourrait déduire une date de pêche, mais je ne m’avancerai pas là-dessus cette fois-ci (voir ci-dessous).

Elle donne également un numéro « This Fish » qui permet une traçabilité du poisson pêché. Saluons la transparence de la conserverie. Qu’est-ce que cela dit pour notre bocal ?

Il s’agit d’une pêche de type « Senne », donc un filet qui encercle le banc de poissons (comme la bolinche). Le site donne un peu plus de détails ici. Elle a été réalisée en septembre 2017 (rien à voir avec la DLC…) et débarquée au Maroc (Laayoune). Certes la méthode n’est pas destructrice pour les fonds marins et doit profiter localement aux pêcheurs, mais il s’agit quand même de poissons importés sur quelques centaines de kilomètres pour être produit en Espagne par une boite anglaise… On sait que l’exportation massive d’une denrée appauvrit les stocks et c’est déjà le cas pour les sardines des côtes du Maroc.

20190116_160626

Côté mise en bocal, les sardines sont en partie abimées. Les ingrédients sont présents en grand nombre : beaucoup de tomates, d’olives et des piments.

En bouche, la chaire, rose, est un peu ferme. Le piment est assez doux. Les tomates, les olives, l’huile fruitée et le piment donnent un bon goût à ces sardines… reste que le goût du poisson est peu présent, ce qui est bien dommage. Les aromates rattrapent bien le coup mais c’est avant tout des sardines que je suis venu chercher !

Je ne sais que penser de cette conserve : il y a un vrai effort de transparence (c’est ce que j’ai vu de mieux)  et une démarche globale de l’entreprise positive, saluée par exemple par Greenpeace (pour le thon). Mais faire venir des sardines du Maroc n’est ni très soutenable environnementalement, ni très souhaitable gustativement. Sans parler du fait qu’elles sont tout de même vendues très chères…

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations