[La Belle-Iloise] Sardines à l’huile d’olive et aux poivres verts – 5 ans d’age

Année de dégustation : 2019

J’ouvre une nouvelle boite de sardines à l’huile d’olive et aux poivres verts de La Belle-Iloise. J’avais déjà dégusté ces sardines il y a 4 ans (voir la dégustation ici). La Belle-Iloise est une importante conserverie bretonne qui dispose d’un réseau de boutiques dans toute la France.

Il s’agit d’une préparation traditionnelle bretonne : poissons frais travaillés à la main et cuit dans l’huile.

Eh oui, la DLC est maintenant dépassée…ces sardines ont certainement été pêchées en septembre 2014 (en fin de saison).

 

Les sardines sont plutôt en bon état et présentent leur face argentée.

En bouche, les sardines se désagrègent mais elles sont vraiment fondantes. L’arôme du poivre ressort nettement. Le goût de la chaire des sardines et le fruité de l’huile d’olive sont pourtant bien présents. Avec leurs 5 années en boite, les différents ingrédients se sont imprégnés les uns et les autres de leurs arômes. L’huile est excellente ainsi aromatisée au poivre. Ces sardines ont gagné à être conservées par rapport à ma précédente dégustation de 2015 qui m’avait laissé sur ma faim.

Ma note 100% subjective : 4,5/5

Voir la liste de nos dégustations

[La Belle-Iloise] Sardines à l’huile d’olive sans arêtes

Année de dégustation : 2016

20160217_120026

Ces sardines à l’huile d’olive sans arêtes de la Belle-Iloise sont vendues sur le site pour 18,30 euros les 5 boites (soit 3.66 la boite). Nous sommes dans le haut de gamme.

20160217_120049

Cette boite est issue d’une pêche de 2014, certainement de septembre au vue de la DLC. Son contenu a été travaillé de façon traditionnelle : les sardines ont été cuites à l’huile et préparées à la main. Ceci inclus l’étape consistant à enlever les arêtes.

20160217_120116

Et voilà le contenu de la boite : de belles sardines argentées, pas impeccables, mais pas loin, avec quelques morceaux de chaires.

En bouche, les sardines sont très fondantes et excellentes. L’huile d’olive se marie parfaitement au poisson, apportant un doux fruité. Notons, qu’elles sont, de fait, molles et manque quelque peu de tenue. Pour le reste, elles n’ont rien à envier à leurs grandes sœurs charpentées, les sardines Saint-Georges !

20160217_120734

Vous pouvez le constater sur cette photographie, les sardines sont impeccables : le tour de main pour enlever les arêtes donne vraiment un résultat impressionnant. Pour ma part, je n’en vois pas bien l’intérêt. Mais je sais que certains n’apprécient guère les arêtes et ils trouveront cet excellent produit tout à fait à leur goût.

Ma note 100% subjective : 4/5 (ajoutez 0,5 de plus si vous n’aimez pas les arrêtes !)
Voir la liste de nos dégustations

[La Belle Iloise] Sardines à l’huile de Tournesol – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2015

20151218_132728Les sardines à l’huile de Tournesol La Belle Iloise sont disponibles sur le site de la conserverie pour 2.62 euros la boite.

20151218_132756Il s’agit d’une pêche de 2012, certainement d’août au vue de la DLC. Comme toujours chez La Belle Iloise, les sardines sont fraiches, cuites à l’huile et mises en boite manuellement.

20151218_132904

La mise en boite est loin d’être impeccable, cela en est même étonnant de la part de cette conserverie tant les sardines sont peu brillantes et abimées. Peut-être un effet du vieillissement.

Ce qui est encore plus surprenant est que la texture est peu moelleuse, l’arrête centrale ressort nettement et est dure. Pour des sardines âgées de 3 ans et demi, c’est très surprenant : comme si l’huile de tournesol n’agissait pas sur la sardine de la même façon que l’huile d’olive ! Côté gout, il y a pas mal d’arômes en bouche pour une préparation à l’huile de tournesol, le goût est bien marqué, sans que je parvienne à le définir. La texture peu fondante fait que je ne renouvellerai pas la garde de sardine à l’huile de tournesol !
 
 
20151218_132921

J’ai comparé deux millésimes de sardines à l’huile de tournesol : à gauche nos sardines de 2012 (âgées de 3 ans) et à droite celles de 2014 (âgées d’un an). Côté mise en boite, le verdict est évident : celles de 2014 sont bien plus appétissantes. En bouche, les deux produits sont assez différents : les sardines de 2012 sont peu fondantes et ont beaucoup d’arômes, alors que celles de 2014 sont très fondantes et un goût peu prononcé, très doux. Étonnant.

20151218_134600La boite de 2012 a un petit peu moins d’huile que celle de 2014. Mais ce qui frappe surtout est que l’huile a la même teinte malgré des années de garde différente. Nous avions pu voir qu’avec l’huile d’olive des sardines (bien) plus âgées avaient assombries l’huile d’olive : ici ce n’est pas le cas. Comme si le mélange avec la sardine s’opérait moins bien avec l’huile de tournesol…

 

Ma note 100% subjective : 3/5

Voir la liste de nos dégustations

[La Belle Iloise] Sardines à l’huile de Tournesol

Année de dégustation : 2015

20151218_132722Les sardines à l’huile de Tournesol La Belle Iloise sont disponibles sur le site de la conserverie pour 2.62 euros la boite.

20151218_132738Il s’agit d’une pêche de 2014, certainement de juillet au vue de la DLC. Comme toujours chez La Belle Iloise, les sardines fraiches sont cuites à l’huile et sont mises en boite manuellement. On dirait que cette boite vient du Finistère (voir le 29 dans l’ovale)… pas vraiment la région de Quiberon !

20151218_132833La mise en boite est impeccable, on pourrait chipoter qu’il y a un peu d’espace devant mais rien de dramatique !

La texture est fondante, légère. Le gout de la sardine est présent mais doux. L’huile de tournesol constitue en effet un accompagnement neutre. Elles sont plus gouteuses que les sardines Connétable. J’avoue que pour ma part, je trouve l’ensemble trop doux et je préfère de loin des goûts plus prononcés. Pourtant, il est évident qu’il s’agit d’un produit de grande qualité et en plus à un prix raisonnable.

 
 
20151218_132921

J’ai comparé deux millésimes de sardines à l’huile de tournesol : à gauche nos sardines de 2012 (âgées de 3 ans) et à droite celles de 2014 (âgées d’un an). Côté mise en boite, le verdict est évident : celles de 2014 sont bien plus appétissantes. En bouche, les deux produits sont assez différents : les sardines de 2012 sont peu fondantes et ont beaucoup d’arômes, alors que celles de 2014 sont très fondantes et un goût peu prononcé, très doux. Étonnant.

20151218_134600La boite de 2012 a un petit peu moins d’huile que celle de 2014. Mais ce qui frappe surtout est que l’huile a la même teinte malgré des années de garde différente. Nous avions pu voir qu’avec l’huile d’olive des sardines (bien) plus âgées avaient assombries l’huile d’olive : ici ce n’est pas le cas. Comme si le mélange avec la sardine s’opérait moins bien avec l’huile de tournesol…

 

Ma note 100% subjective : 3,5/5

Voir la liste de nos dégustations

[La Belle Iloise] Sardines à l’huile d’arachide

Année de dégustation : 2015

20151130_112148Les sardines à l’huile d’arachide La Belle-Iloise sont commercialisées à 2.66 euros la boite (par 5 boites) sur leur site. Il s’agit d’un grand classique, même si cette préparation s’est largement raréfiée dans les dernières décennies, à la fois au profit de l’huile d’olive, mais aussi du fait de la sensibilité allergique de certains aux arachides.

20151130_112310La boite est un millésime de 2014, vraisemblablement pêchée en juin, déduction faite de la DLC.

20151130_113512

Le remplissage est de très bonne qualité, les sardines quasi intactes et brillantes. Il s’agit évidemment de poissons frais et d’une mise en boite manuelle comme toujours à la Belle Iloise.

En bouche, elles sont excellentes et fondantes. L’huile d’arachide sait rester neutre pour faire ressortir le gout des sardines. Un délice.

20151130_113548

J’ai comparé les sardines à l’huile d’arachide de La Belle Iloise (de 2014) aux sardines à l’huile d’arachide de La Quiberonnaise (de 2015). La différence d’age rend cette comparaison plutôt hasardeuse, comme nous allons le voir. Visuellement, il s’agit dans les deux cas d’un travail remarquable. Les sardines de La Belle Iloise sont plus moelleuses mais également plus anciennes. Sur le plan gustatif, les deux produits sont très similaires, avec un léger avantage aux sardines de La Belle Iloise, un peu plus confites. On le voit, les produits sont tous les deux de grande qualité et je pense pouvoir uniquement conclure que les garder un an dans son placard est une bonne chose !

Ma note 100% subjective : 4,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[La Belle-iloise] Sardines Saint-Georges à l’huile d’olive

Année de dégustation : 2015

 

20150823_114844_resized

De toute la gamme de Sardines de la conserverie La Belle-iloise, les sardines Saint-Georges sont mes favorites. Comme pour toute la gamme, les zones de pêche sont en principe le long des côtes françaises et la technique employée est la bolinche. La fabrication est française, bretonne pour être précis. La cuisson est réalisée à l’huile de tournesol.

20150913_125300_resizedLe verso est sommaire et nous donne peu d’informations : le millésime (2014) et la DLC, dont on peut déduire une pêche en juillet. L’ovale indique lui l’origine du produit, le « 29 » semble marquer une boite fabriquée dans le Finistère.

20150913_183236_resized

A l’ouverture d’une boite, les sardines apparaissent partiellement intactes et brillantes, la boite est bien remplie. Comparez avec d’autres illustrations de ce site pour vous faire une idée du soin avec laquelle la mise en boite est effectuée.

En bouche, la chaire est tendre, la base d’huile d’olive excellente. Il s’agit pour moi d’une des meilleures conserves de sardines à l’huile d’olive. A moins de 3 euros la boite par lot de 5 boites, il est difficile d’être plus exigeant.

J’ai dégusté les millésimes 2013 et 2014. Quelques boites de 2014 sont en vieillissement dans mon placard.

coeur_sans_sardine  Ma note 100% subjective : 5/5 (coup de cœur de l’auteur)
Voir la liste de nos dégustations