[La Perle des Dieux] Sardines de St-Gilles-Croix-de-Vie. Millésime 2009 – 10 ans d’age

Année de dégustation : 2019

J’ouvre aujourd’hui une petite perle (des Dieux) de la conserverie Gendreau : des sardines de St-Gilles-Croix-de-Vie, Millésime 2009. Cette boite n’est plus disponible à l’achat, mais son équivalent de 2018 est vendu sur le site de la conserverie pour 3.95 euros : il ne restera qu’à la faire vieillir 9 ans !

La boite de 2009 est joliment personnalisée par Delphine Cossais. Des artistes différentes font profiter de leur coup de pinceau les sardines millésimées de la Perle des Dieux. Nous avions déjà déguster une boite illustrée par cette artiste en 2016.

La boite avait une DLC de 10 ans et elle est légèrement passée, de deux mois. Elles sont dans mon placard depuis de nombreuses années, retournées tous les 6 mois comme il se doit. Ces sardines sont pêchées au large des côtes vendéennes, préparées fraiches et à l’ancienne et mises en boite à la main.

L’huile d’olive est vierge extra.

La mise en boite est correcte, sans plus : les sardines sont un peu abimées et plutôt sombres.

En bouche, les sardines sont fondantes. Elles sont gorgées d’huile, confites. L’huile d’olive a transmis une forte amertume au poisson, qui a également gardé son goût d’origine : le mélange est très bon. L’huile est plutôt amère que fruitée. Elle s’est un peu colorée après 10 ans passées en boite avec les sardines. Tout cela est très agréable à déguster.

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

 

 

[La Perle des Dieux] Sardines Label Rouge – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2017

La conserverie Gendreau produit en Vendée ces sardines Label Rouge La Perle des Dieux. Nous avions déjà testé chez cette conserverie des sardines Label Rouge sous la marque Les Dieux (marque utilisée pour la grande distribution). Ces sardines sont vendues 3,70 euros sur le site de la conserverie.

La traçabilité est affichée sur le verso de la boite : jour de pêche et bateau de pêche. Il s’agit d’une pêche d’août, au cœur de la saison.

Le Label Rouge est portée par une association de pêcheurs : Valorem. Les sardines sont pêchées au large de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

La préparation de ces sardines est « à l’ancienne » : travail du poisson à la main, friture dans l’huile de tournesol, mise en boite manuelle et mise sur le marché 4 mois plus tard.

Le travail de mise en boite est correct : les sardines laissent un peu de vide et sont un peu abimées mais rien de dramatique.

Les sardines sont légèrement argentées et l’huile d’olive a une belle couleur jaune dorée.

En bouche, elles sont plutôt fondantes mais pas tout à fait assez. Elles gagneraient à vieillir encore quelques temps et je vais donc mettre mon autre boite dans le placard. L’huile d’olive est très douce avec son léger goût de fruité et sa quasi absence d’amertume. Je n’ai pas eu à me faire prier pour finir la boite même si j’avoue qu’il n’y a pas de quoi tomber de sa chaise.

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[La Perle des Dieux] Sardines aux 2 olives et romarin – 3 ans d’âge

Année de dégustation : 2016

p1080821

Les sardines aux 2 olives et romarin de la Perle des Dieux sont commercialisées sur leur site à 3,40 euros la boite. J’ai acquiert les miennes dans la jolie boutique Nantaise située dans le superbe passage Pommeraye. La Perle des Dieux est la marque haut de gamme de la conserverie Gendreau (vous trouverez dans la grande distribution la marque Les Dieux voire Gendreau).

p1080822

p1080825

Ces sardines sont logiquement fabriquées en Vendée à Saint Gilles Croix de Vie : la marque s’engage à acheter son poisson dans ce port lors de le saison de pêche et à le travailler frais. La DLC de La Perle des Dieux semblent être de 4 ans : nous avons donc à faire, au moins, à une pêche de 3 ans.

p1080826Du sucre et des protéines de lait dans des sardines ? C’est plutôt curieux. Les oignons sont déshydratés. A ce tarif, j’aurai aimé des ingrédients plus nobles. Par contre, il y a de vraies rondelles d’olive dans la boite. Notez que ces sardines sont à l’huile de colza moins allergène que l’huile d’arachide.

p1080830

La mise en boite est plus que moyenne : les sardines sont bien abimées et peu argentées. Les filets de gras entre les sardines ne mettent pas vraiment l’eau à la bouche.

p1080835

En bouche, le moelleux est correct même si on pourrait s’attendre à mieux vu l’age de la boite. Le goût est agréable : on dirait des sardines au beurre, aromatisées à l’olive. L’huile de colza est neutre et laisse s’exprimer les autre arômes. Le romarin est très discret. Je ne suis guère enthousiaste en fait : tant qu’à faire, je préfère des sardines à l’huile d’olive sur des tartines beurrées par mes soins.

Ma note 100% subjective : 2,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[La Perle des Dieux] Sardines à l’huile de colza – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2016

p1080791

Ces sardines à l’huile de colza de La Perle des Dieux sont au prix unitaire de 3.05 euros sur le site de la conserverie. Je les ai pour ma part acquises dans la boutique nantaise de la marque. La Perle des Dieux est la marque haut de gamme de la conserverie Gendreau (vous trouverez dans la grande distribution la marque Les Dieux voire Gendreau). L’huile de colza a la vertu de poser moins de problème que celle d’arachide en matière d’allergie.

p1080792

Ces sardines sont logiquement fabriquées en Vendée à Saint Gilles Croix de Vie : la marque s’engage à acheter son poisson dans ce port lors de le saison de pêche et à le travailler frais.

p1080793Ce poisson a certainement était péché en septembre et il a au moins 3 ans au vue de cette DLC en septembre 2017. Les DLC sont en effet d’au moins de 4 ans sur ce produit.

p1080796

p1080798

Les sardines, immergés dans l’huile de colza, remplissent bien la boite mais sont en parties abimées et sont peu argentées. La mise en boite est manuel mais pas des plus réussie.

En bouche, la texture a un peu de trop de fermeté (on sent bien l’arrête centrale). Le goût de l’huile de colza est neutre, donnant un peu de fraicheur, de légèreté. Les sardines sont bonnes et le gout d’huile bien moins présent qu’avec des préparations à l’huile d’olive ou d’arachide. Elles sont agréables à déguster sans pour autant m’avoir complétement séduit (mais elles sont bien meilleures que les sardines à l’huile de colza de la marque Les Dieux). Une fois de temps en temps, cela permet pourtant de varier les huiles : un bon point gustatif et diététique. Je mets une boite de côté : j’y reviendrai.

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations

 

[La Perle des Dieux] Sardines millésimées 2012 à l’huile d’olive – 4 ans d’âge

Année de dégustation : 2016

20160302_114138

On ne présente plus cette célébrité. Si ? Ah bon. Allons-y alors.

Ces sardines millésimées 2012 à l’huile d’olive de la gamme la Perle des Dieux sont le fruit du travail de la conserverie Gendreau. La Perle des Dieux correspond au haut de gamme de la conserverie. L’œuvre reproduite est celle de Delphine Cossais, intitulée Mademoiselle Perle pour la vie.

A 4,25 euros sur le site (à l’unité), il s’agit même d’un produit très haut de gamme. Je me suis permis d’en ouvrir une car j’en avais deux dans mon placard. La prochaine attendra !

20160302_114211

Certainement issue d’une pêche de septembre (si on en croit la DLC), ces sardines sont cuites à l’huile, préparées et emboitées à la main. Le poisson est acheté au port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée.

20160302_114418

La mise en boite est correcte. La boite est bien pleine. Par contre, si les sardines sont joliment argentées, elles sont aussi toutes un peu abimées.

20160302_120637

En bouche, le fondant est bel et bien au rendez-vous. Ces quelques années dans l’huile d’olive ont gorgé ces sardines de bon gras ! Par contre, l’huile d’olive n’est pas assez aromatisée selon moi. Le gout de la sardine domine ainsi largement. Néanmoins, les années de vieillissement dans l’huile ont donné un petit gout particulier au poisson pas désagréable du tout. Cette boite de sardines se distingue finalement surtout par ses années de maturation et le fait qu’elle est très joliment illustrée. A vous de voir si cela justifie l’investissement.

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[Perle des Dieux] Filets de sardines sans huile, à la provençale

Année de dégustation : 2015

20150827_190425_resized

Les Filets de sardines sans huile, à la provençale de la Perle des Dieux sont commercialisés en boutique spécialisée et sur le site de la conserverie (pour 3,35 euros à l’unité sur le site). On s’attend donc logiquement à un produit haut de gamme.

20150827_190444_resized

La Perle des Dieux est la marque haut de gamme de l’entreprise Gendreau et ces sardines sont logiquement fabriquées en Vendée à Saint Gilles Croix de Vie.

20150827_190556_resized

A l’ouverture de la boite, nous découvrons 4 grosses sardines bien compactes mais abimées dans une préparation où domine l’eau (normal, elles sont sans huile !). Je les avaient sorties du frigo il y a 10 minutes.

20150827_195405_resized
Le filet de sardine est ferme, ce qui est attendu dans une préparation sans huile, et plutôt bon. Les aromates (tomates, oignons, herbes de Provence et olives) apparaissent nettement mais ne sont pas très gouteux. En effet, une fois en bouche, le concentré de tomates domine largement, y compris sur les herbes de Provence. Même prises isolément, les olives ou les oignons apparaissent fades. Accompagnées de pommes de terre à l’eau, ces sardines ont largement peiné à relever le gout… je suis déçu.

Ma note 100% subjective : 2/5
Voir la liste de nos dégustations