[Les Mouettes d’Arvor] Sardines millésimées – Temps de fête 2014 – 5 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Ces sardines sont une série limitée des Mouettes d’Arvor (Gonidec) à l’occasion du Temps de Fête 2014, une fête dédiée à la navigation à Douarnenez. J’aime beaucoup cette peinture de K.Kergoqt, joliment absurde.

Cette boite de 2014 n’est plus disponible. Les séries limitées actuelles sont vendues 3.80 euros sur le site de la conserverie.

Il n’y a aucune mention de l’origine du poisson ou de sa fraicheur. Les sardines sont travaillées à la main et frites à l’huile.

Il s’agit de sardines à l’huile d’olive vierge extra.

La DLC est en juin, ce qui indique probablement une date de pêche dans la saison. Ce qui est curieux est la double DLC : sur un côté, c’est 2024 (au dessus de la composition), sur l’autre c’est 2019 (sous le nom du peintre).

La mise en  boite n’est pas formidable : il y a pas mal de vide et une sardine est très abimée. Malgré tout, les sardines ont une jolie couleur argentée.

Je commence par déguster la sardine très abimée : elle est ferme et le goût médiocre. Je me disais alors que cette boite n’allait pas être terrible… pourtant les autres sardines sont fondantes ! C’est la première fois que je vois ça ! La différence est nette et me laisse penser que toutes les sardines n’ont pas la même origine. L’huile d’olive possède un fruité agréable que les sardines fondantes ont en partie absorbé. A l’exception de la première sardine, cette boite est bonne.

Ma note 100% subjective : 3/5 (- 0,5 point pour la sardine ferme)
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’huile d’olive vierge extra – Festival Cornouaille Kemper 2014 – 5 ans d’age

Année de dégustation : 2019

J’ai ouvert il y a peu de temps la boite pour le festival Cornouaille 2014. Ces sardines sont produites par Gonidec sous la marque Les Mouettes d’Arvor.

Ces sardines sont cuites à l’huile, travaillées et mises en boite à la main.

La deadline est de 10 ans sur ces boites de garde. Il s’agit donc d’une pêche de 2014. Il n’y a pas d’information de traçabilité.

Cette boite contient 4 grosses sardines en bon état. J’ai ouvert une autre boite similaire peu après contenant elle 6 petites sardines. Il reste peu de vide.

En bouche, les sardines sont moyennement moelleuses et ont assez peu de goût. L’huile d’olive est relativement fruitée. Pourtant, les sardines ont peu profité des 5 années de proximité avec elle. Dommage.

Ma note 100% subjective : 2.5/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’huile d’olive vierge extra – Le Cournouaille Quimper 2013 – 6 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Cette boite célèbre le festival Le Cornouaille de Quimper de 2013. Je l’ai acheté il y a 4 ans sur le site de la conserverie pour un peu moins de 3 euros. Le festival Le Cornouaille de 2013 a lieu du 23 au 28 juillet, en pleine saison de pêche à la sardines. Comme le montre la bonne annonce ci-dessous, il est consacré à la culture bretonne. Une boite de sardines est donc tout à fait à propos.

 

Les poissons sont travaillés à la main et frits à l’huile. rien n’indique qu’ils sont frais.

La DLC sur ces boites de garde est de 10 ans et la boite date donc de 2013, soit 6 ans depuis la mise en boite et 4 années à tourner dans mon placard.

La mise en boite présente les poissons sur leur face argentée. Si la boite est bien pleine, les poissons sont un peu abimés.

En bouche, les sardines se disloquent complétement. L’huile d’olive a un léger arôme de noix qui relève bien le goût du poisson, bien présent. Comparativement à la dégustation d’il y a deux ans, j’avoue être moins emballé. L’ensemble est bon mais pas autant que ce à quoi je m’attendais. Peut-être que les lots diffèrent du point de vue de l’origine du poisson.
J’ai ouvert une troisième (et dernière) boite le lendemain pour être sur de moi et elle s’est avérée encore un peu différente. Les sardines furent plus fermes et l’huile d’olive plus gouteuse… à y perdre son latin. Je ne sais pas si mon palais évolue d’un jour à l’autre ou si le contenu est différent ! Dans tous les cas, c’est une expérience intéressante et j’ai pu me faire plaisir avec de bonnes boites de sardines.

Ma note 100% subjective : 3.5/5
Voir la liste de nos dégustations

 

 

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines aux tomates séchées et à l’huile d’olive vierge extra – 5 ans d’age

Année de dégustation : 2019

J’ouvre aujourd’hui une boite de sardines aux tomates séchées et à l’huile d’olive vierge extra des Mouettes d’Arvor (conserverie Gonidec). J’avais dégusté une première fois cette boite il y a 3 ans (lire la dégustation). Ce sardines sont vendues 2.88 euros sur le site de la conserverie.

Préparées et mises en boite à la main, ces sardines sont issues d’une pêche dans la saison (ce que la DLC en juin semble confirmer) et cuites à l’huile.

On retrouve le conservateur E223 (Métabisulfite de sodium, Pyrosulfite de sodium) dont j’avais parlé lors de la dernière dégustation. Il s’agit d’un produit de synthèse pouvant créer des réactions allergiques. Il est autorisé en bio. Reste que je ne vois pas trop l’intérêt d’un conservateur dans une boite de conserve.

Les sardines sont dans un état correct et la boite contient un peu de vide. Les tomates séchées sont en fait une purée de tomates.

En bouche, la chaire est plutôt ferme. Le goût du poisson s’est bien marié avec la tomate (qui n’a pas un goût de concentré) et le piment (très doux mais présent). Les arômes de l’huile d’olive sont masquées. Ces sardines ne sont pas mauvaises du tout après 5 ans en boite et le prix est somme toute raisonnable.

Ma note 100% subjective : 3/5 (- 0,5 à cause des conservateurs)

Voir la liste de nos dégustations

 

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’huile d’olive vierge extra – 6 ans d’age

Année de dégustation : 2019Nous dégustons aujourd’hui une boite de sardines à l’huile d’olive vierge extra de 2013 produites par Les Mouettes d’Arvor (Gonidec). Les séries limitées sont vendues 3.80 euros sur le site de la conserverie mais cette boite n’est plus disponible.
Cette boite est très joliment illustrée par Marine Breton.

Il s’agit dune pêche de 2013, a priori au cœur de la saison, en août, déduction faite de la DLC.

Mises en boites à Concarneau, ces sardines sont produites selon la tradition bretonne (poissons frais, cuits à l’huile et travaillés à la main). Il n’y a pas d’information de traçabilité.

La mise en boite est de qualité. Malgré un petit vide, les sardines sont en bon état et offrent une belle surface argentée.

En bouche, les sardines sont charnues et plutôt fermes. C’est inhabituel après toutes ces années passées en boite. L’huile d’olive a un léger fruité et assez peu de goût. Du coup, c’est une déception. Si l’alchimie s’est bien produite dans la boite, ce ne fut celle entre une grande huile d’olive et des sardines gouteuses et grasses.Cela reste un bon produit porté par une belle illustration…

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations

 

 

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’huile d’olive vierge extra – Ville Bleue – Millésime 2014 – 5 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Nous ouvrons aujourd’hui des sardines à l’huile d’olive vierge extra Vile Bleue de 2014 des Mouettes d’Arvor (conserverie Gonidec). Cette boite millésimée est illustrée par Patrick Cudennec. La version 2017 est vendue 3.80 euros sur le site de la conserverie.

Ces sardines ont une DLC de 10 ans, jusqu’en 2024. Elles ont été pêchées en 2014. Rien n’est indiqué sur l’origine du poisson. Elles sont mises en boite de façon traditionnelle (bretonne) : sardines fraiches, préparées à la main et cuites à l’huile.

Malgré quelques vides, le travail de mise en boite est de qualité : les sardines présentent leur côté argenté et sont en bon état. L’huile d’olive est curieusement un peu trouble au fond de la boite.

En bouche, la chaire se dissout contre le palais. L’huile d’olive apporte de l’amertume et de la minéralité plutôt que la rondeur du fruité. Les sardines se sont gorgées d’huile d’olive. Le goût du poisson est bien présent et confondu avec celui de l’huile. J’aurai préféré une huile plus fruitée, celle-ci est un peu sèche à mon goût !

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’huile d’olive – Route du rhum – 4 ans d’age

Année de dégustation  : 2018

Ces sardines Les Mouettes d’Arvor à l’huile d’olive ont été produites pour l’édition 2014 de la course transatlantique la Route du Rhum (qui a lieue tous les 4 ans). Elles sont vendues 3.80 euros sur le site de la conserverie Gonidec (qui possède Les Mouettes d’Arvor). La conserverie réalise nombre de séries spéciales millésimées pour les événements bretons.

Ces sardines sont cuites à l’huile et emboitées à la main. L’utilisation de poissons frais ne semblent pas garantie même si le site indique que la conserverie travaille avec les bolincheurs concarnois afin de respecter la fraîcheur du poisson.

La DLC est de 10 ans. Cette boite manque de traçabilité sur la date de pêche et l’origine de la pêche.

En boite, les sardines sont quelques peu abimées. La boite est en métal épais et la couleur dorée de l’huile met en appétit.

En bouche, les sardines sont moelleuses mais friables. L’huile d’olive possède un fruité léger qui a imprégné le poisson. Le tout a un bon goût, mais rien d’extraordinaire. Les sardines manquent de gras, ne sont pas assez confites par une huile suffisamment gouteuses malgré les 4 années en boite.

Ma note 100% subjective : 3/5
Voir la liste de nos dégustations

 

 

 

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines Festival des Filets Bleus, affiche 2002 – 6 ans d’age

Année de dégustation : 2018

Les Mouettes d’Arvor commercialise des boites de sardines à l’huile d’olive (3.80 euros) à l’effigie du festival des filets bleus (ici de l’année 2002). Ce festival date de 1905 et avait pour vocation de rassembler des fonds pour aider les pécheurs miséreux lors des pénuries de sardines, comme le fut l’année 1904.

Cette dégustation a déjà été réalisée il y a deux ans. Elles ne m’avaient guère enchantées. Je reprends une boite achetée au même moment : que valent-elles deux ans plus tard ?

Ces sardines ont été pêchées en 2012, il y a donc 6 ans. On n’en saura pas plus.

L’huile a une belle couleur dorée, l’assombrissement est le signe du vieillissement. La mise en boite est plutôt de qualité même si les sardines sont un peu abimées.

En bouche, c’est une nouvelle fois la déception. La chaire est ferme malgré 6 années passées dans l’huile d’olive ! Nous devrions avoir un océan de gras qui se déverse en bouche mais il n’en ai rien. L’huile est plutôt bonne, fruitée, mais elle n’a guère pénétré le poisson. Comme quoi, il ne suffit pas de faire vieillir les sardines : encore faut-il qu’elles soient préparées pour cela.

Ma note 100% subjective : 2/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes D’Arvor] Sardines à l’huile d’olive – Le Cornouaille Quimper 2013 – 4 ans d’age

Année de dégustation : 2017

Le festival de Cornouilles se déroule à Quimper. Il est consacré à la culture bretonne. Cette boite est dédiée au festival de Cornouille de 2013. Ces sardines à l’huile d’olive Les Mouettes d’Arvor sont produites par la conserverie Gonidec. J’ai acheté cette boite sur le site de la conserverie et voilà deux ans qu’elle tourne dans mon placard !

Il s’agit d’une préparation traditionnelle bretonne : poissons frais, travaillés à la main et frits à l’huile.

La DLC sur ces boites de garde est de 10 ans chez les Mouettes d’Arvor. Ces sardines ont donc été pêchées en 2013.

La mise en boite est impeccable à quelques petits défauts près : les poissons présentent une belle face argentée. L’huile d’olive a pris une jolie teinte dorée au contact des sardines. Tout cela donne envie.

En bouche, les sardines sont extrêmement fondantes. L’huile d’olive est gouteuse, avec un goût se rapprochant de la noix. Les sardines ont bien absorbé l’huile et sont délicieuses. Ça vaut vraiment le coup d’attendre !

 

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[Les Mouettes d’Arvor] Sardines à l’oignonade à l’huile d’olive vierge extra

Année de dégustation : 2016

20160123_113914

Vous trouverez ces sardines à l’oignonade à l’huile d’olive vierge extra sur le site de la conserverie pour 2,84 euros la boite. Je les ai pour ma part achetées dans la grande distribution pour 2,99 euros. A ce prix, il s’agit des premières marches du haut de gamme.

20160123_113955

Avec les Mouettes d’Arvor, nous avons évidemment affaire à une préparation traditionnelle bretonne : poissons travaillés à la main et cuits à l’huile.

20160123_113941

Ces sardines sont des p’tites jeunes : pêchées durant la saison 2015.

20160123_132356

Outre les sardines et l’huile d’olive, la boite contient 5% d’oignon et un clou de girofle, le tout relevé avec un peu de citron. La recette est classique : rappelez-vous ces oignons piquetés de clou de girofle que l’on joint par exemple au pot au feu. Vous allez me dire, il n’y a pas de citron dans le pot au feu…certes, mais il n’y a pas de sardines non plus !

Comme le montre la photo, il y a du vide à l’avant de la boite et les sardines sont presque toutes un peu abimées. La mise en boite n’est donc pas parfaite.

En bouche, les sardines manquent de fondant (elles n’ont même pas un an). La recette est par contre tout à fait à mon gout. Les arômes du girofle et des oignons se marient à merveille avec les sardines. Avec simplement un peu de pain, je me suis régalé. Le rapport qualité/prix est excellent. Je n’ose imaginer ce que donnerait une boite de 3-4 ans… j’en mets une de côté pour le savoir. Rendez-vous en 2019 !

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations