[Conserverie Courtin] Sardines aux raisins et cumin – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2018

Les sardines aux raisins et cumin de la conserverie Courtin constitueront la dégustation du jour. La conserverie Courtin est « la plus ancienne de Concarneau » (citation du site) et réputée pour ses Saint-Jacques. J’ai acheté ces sardines pour 5.90 euros (on est donc sur du haut de gamme) à la Conserverie du monde dans les halles de Besançon (photo ci-dessous). J’ai directement eu un millésime de 2015 : je n’ai pas eu besoin de les laisser vieillir dans mon placard ! N’hésitez pas à y aller, le conseil est bon et l’accueil sympathique.

La conserverie Courtin prépare ses sardines à l’ancienne, ce qui donne en Bretagne une cuisson à l’huile de poissons travaillés frais à la main. La traçabilité est excellente : la pêche du Lycia a été débarqué à Saint -Guénolé en 2015, surement en septembre au vue de la DLC. Nous serions alors dans la bonne saison.

A l’ouverture, vous découvrirez une belle couleur dorée et percevrez un léger fumet de cumin.

La mise en boite est manuelle mais pour cette boite-ci pas des plus réussie : plusieurs des cinq sardines sont abimées et le poisson manque de brillant.

En bouche, les sardines s’avèrent fondantes. Le cumin domine nettement, l’huile d’olive est bien présente mais les raisins sont discrets. Ces sardines sont, sans contestation possible, de qualité. J’ai saucé l’intégralité de la boite jusqu’à la dernière goutte : c’est un signe.

La compagnie Bretonne du Poisson a proposé un an avant Courtin la même recette : j’en ai fait un comparatif ici.

Ma note 100% subjective : 4,5/5
Voir la liste de nos dégustations

 

[La compagnie bretonne du poisson] Sardines à l’huile d’olive, au cumin et au raisin

Année de dégustation : 2015

20150830_111852_resized

Les sardines à l’huile d’olive, au cumin et au raisin de La compagnie bretonne du poisson sont une recette originale issue du Port de Saint-Guénolé à Penmarc’h. Elles sont commercialisées sur le site de la conserverie à 3,80 euros.

20150830_111912_resized

La traçabilité du produit est affichée au verso : ces sardines sont de 2014 et l’on peut même en déduire qu’elles sont d’août si l’on enlève 4 ans à la DLC. Nous sommes donc sur un produit de fin d’été, la bonne saison. Elles sont cuites à l’huile de tournesol (l’information est sur le site). Notons que le bateau de pêche est celui du documentaire Les seigneurs de la sardine.

20150830_130446_resized

A l’ouverture de la boite, les sardines apparaissent un peu abimées et l’accompagnement (cumin-raisins) semble colorer l’huile d’olive d’une jolie teinte « or ».

En bouche, ces sardines sont fondantes et succulentes : le cumin est très présent et est adouci par le gout sucré des raisins. L’équilibre est parfait. A l’apéritif ou avec un simple morceau de pain, c’est un régal. Bien sur, il faut aimer le cumin, sinon oubliez les, mais si vous aimez, ne vous privez pas : je suis allé jusqu’à saucer ma boite !

Courtin propose une recette très similaire : j’en ai fait un comparatif ici.

coeur_sans_sardine   Ma note 100% subjective : 5/5 (coup de cœur de l’auteur)
Voir la liste de nos dégustations