[La Gondola] Sardinhas em tomate bio – Sardines aux tomates bio

Année de dégustation : 2019

Ces sardines La Gondola (je n’ai pas trouvé la boite sur la site) aux tomates bio m’ont été offertes. Elles sont fabriquées au Portugal par la conserverie située à proximité de Porto.

L’eau est le deuxième ingrédient dans la boite.

Ces sardines ont surement été pêchées l’an dernier au vue de la DLC. Il n’y a pas information sur l’origine du poisson.

La mise en boite n’est pas formidable : les sardines sont abimées et sombres.

En bouche, la chaire est ferme. Les sardines ont peu de goût si ce n’est celui de la sauce tomate. La sauce tomate est plutôt bonne, l’huile d’olive l’aromatise un peu. L’ensemble est quand même bien fade, la présence de l’eau accentue cet effet. Je ne suis pas amateur de sardines à la tomate, d’où la note un peu rude.

Ma note 100% subjective : 1/5
Voir la liste de nos dégustations

 

[Conservas de Pescados – Briosa] Sardinhas (petingas) em Azeite de Oliveira – Gourmet – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Je déguste aujourd’hui une boite de sardines à l’huile d’olive Briosa marque de la Conservas de Pescados et achetées sur le site du comptoir du Portugal pour 3,90 euros.

Avec une DLC en 2021, on peut supposer que la pêche a été faite en 2016, soit il y a trois ans (le jour et le mois n’ont pas de signification).

Ce film montre le processus de production à la Conservas de Pescados, située proche de Porto, qui commercialise la marque Briosa. Les sardines sont a priori cuites dans les boites après un remplissage à la main. Cette conserverie fait valoir sur son site une préparation traditionnelle.

Les 8 petites sardines sont en assez bon état. Il y a un peu de vide dans cette boite.

En bouche, elles sont plutôt fermes mais ce n’est pas gênant pour des petites sardines. L’huile d’olive possède un fruité léger mais agréable dont les sardines ont pris le goût. Ces petites sardines s’avalent facilement et la boite est rapidement vide même si ce ne sont pas les meilleures que j’ai pu déguster.

Ma note 100% subjective : 3,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[La Rose – Conserverie Ramirez] Sardinhas em azeite com pickles – Sardines aux condiments – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Cette boite de  sardines aux condiments La Rose est produite au Portugal par la conserverie Ramirez à proximité de Porto (à Matosinhos). Je me la suis procurée auprès du comptoir du Portugal pour 3.90 euros (du haut de gamme donc).

Notons un taux de sel particulièrement bas (0.49 g) : un bon point diététique.

 

La DLC en 2021 laisse penser que ces sardines ont 3 ans (DLC de 5 ans au Portugal).

La conserverie Ramirez commercialise, en plus de sa propre marque et de La Rose, également les marques Cocagne et Berthe. Vous trouverez sur la site de la conserverie (entièrement en français) un descriptif (commercial) de l’histoire de l’entreprise Ramirez.

Le nouveau site de production de la conserverie, ci-dessus, est équipé pour protéger l’environnement (récupération eau de pluie, panneau solaire…).

La mise en boite est impeccable. Une rondelle de carotte, une de cornichon et un gros piment accompagnent des sardines argentées et en bon état.

En bouche, les sardines se désagrègent. Tout est très pimenté dans cette boite : huile d’olive, les condiments et évidemment le poisson. L’huile d’olive est peu perceptible. Le piment n’écrase pourtant pas le goût de la chaire du poisson, bien présent. Le mariage des sardines et des condiments est vraiment réussi. Une excellente boite.

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[Conservas Pinhais] Sardinhas em azeite – Sardines à l’huile d’olive – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Nous avons acheté cette boite de sardines Pinhais auprès du comptoir du Portugal pour 3.90 euros. Il s’agit d’une conserve similaire à ces sardines déjà goûtées sous un autre type d’emballage.

Ces sardines sont produites suivant la méthode traditionnelle au Portugal : le poisson est préparé frais, cuit à la vapeur et l’emboitage est manuel. Vous trouverez sur le site Le comptoir du Portugal un excellent article sur la conserverie et sur la méthode traditionnelle. Ci-dessous une vidéo promotionnelle en Portugais qui permet de découvrir la conserverie et de voir tout le process de production (c’est intéressant même si comme moi vous ne comprenez rien au Portugais).

La DLC en 2021 indique une pêche de 2016 : les sardines ont donc passé environ 3 ans en boite.

La mise en boite manuelle n’est pas très soignée : les sardines sont abimées et plutôt sombres.

En bouche, ces sardines sont assez fermes. Elles ont un bon goût de poisson et ont pris un peu du fuité légèrement amer de l’huile d’olive. Les sardines comme l’huile manquent de goût : sans être mauvais, tout cela est un peu trop fade.

Ma note 100% subjective : 2,5/5
Voir la liste de nos dégustations

[Gondola – Cantâra] Sardinhas em azeite – Sardines à l’huile d’olive – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Je déguste aujourd’hui une boîte de sardines à l’huile d’olive Cântara (conserverie Gondola). Je l’ai achetée au Comptoir du Portugal pour 3,90 euros.

Notez le taux très réduit de sel : 0,5g pour 100g.

Comme vous pouvez le voir, il y a peu d’informations de traçabilité. En fait, en dehors de la DLC en 2021, il n’y a rien ! Celle-ci nous permet tout de même de faire l’hypothèse que ces sardines ont été emboitées en 2018.

Les sardines sont en très bon état et présentent bien (au-dessus).

En bouche, les poissons s’effritent plus qu’ils ne fondent sous le palais et ont peu de goût. L’huile d’olive possède un fruité agréable mais n’a pas imbibé les sardines. Au vue du prix, ces sardines ne valent pas du tout le détour.

Ma note 100% subjective : 1/5
Voir la liste de nos dégustations

[Gondola – Cantâra] Sardinhas em azeite com oregaos – Sardines à l’huile d’olive avec origan – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Je déguste aujourd’hui une boite de sardines à l’origan de marque Cantara produite par la conserverie la Gondola. Comme souvent, la conserverie a plusieurs autres marques telles que Cinco Quinas. Je les ai achetées 3,90 euros au Comptoir du Portugal. Cette recette est originale : peu de sardines à l’origan existent. J’avais déjà dégusté les sardines à l’origan de Tricana.

La Gondola est une conserverie de la région de Porto.La fabrication est traditionnelle et la conserverie utilise du poissons de saison.

Il n’y a pas beaucoup d’informations de traçabilité. La date limite de consommation en 2021 permet de déduire que les sardines ont passé environ 3 ans en boite.

Ci-dessous, une interview du patron… il vous faudra comprendre le portugais pour la comprendre (ce qui n’est pas mon cas !).

 

 

Côté mise en boite, les sardines sont en bon état. Il y a un peu de vide dans la boite (à l’avant sur la photo). Les gros points noirs/marrons à la surface sont tout simplement l’origan : il y en a beaucoup plus au fond de la boite.

En bouche, l’origan domine nettement. Les arômes des poissons et de l’huile d’olive sont bien présents mais viennent ensuite. Cette dernière est fruitée et a bon goût. Il y a peut-être un peu trop d’origan dans la boite : moins dosé, le goût de l’aromate écraserait moins les autres arômes. Au final, ces sardines sont de qualité et bonnes même si je ne suis pas forcément convaincu par le mariage sardines-origan.

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[La Rose – Conserverie Ramirez] Sardinhas em Azeite de oliveira – Sardines à l’huile d’olive – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Cette boite est vendue sous la marque La Rose et produite au Portugal par la conserverie Ramirez. Je me suis procuré cette boite auprès du comptoir du Portugal pour 3.90 euros (du haut de gamme donc).

La conserverie Ramirez commercialise, en plus de sa propre marque et de La Rose, également les marques Cocagne et Berthe. Vous trouverez sur la site de la conserverie (entièrement en français) un descriptif (commercial) de l’histoire de l’entreprise Ramirez.

Le nouveau site de production de la conserverie, ci-dessus, est équipé pour protéger l’environnement (récupération eau de pluie, panneau solaire…).

Le taux de sel est très bas (0,55g, alors qu’il est plus souvent à 1g) : un bon point diététique.

La DLC est en 2021, ce qui nous fait probablement une pêche et une mise en boite courant 2016.

Les sardines sont argentées et en très bon état et la boite est bien pleine.

En bouche, elles sont très moelleuses mais se désagrègent quelque peu. L’huile d’olive est discrète et possède un léger fruité. Elle laisse en fait toute sa place aux poissons : les sardines sont en effet  goûteuses à souhait, révélant à chaque bouchée le goût de leur chaire. Le faible taux de sel ne gêne pas du tout : le goût est bel et bien là. J’avoue que je préfère les sardines où les arômes d’huile d’olive sont plus présents, mais cette boite est d’une incontestable qualité et je l’ai saucé jusqu’à la dernière goutte d’huile.

Ma note 100% subjective : 4/5
Voir la liste de nos dégustations

[Lodo] Sardines à l’huile d’olive – Sardinhas de Portugal em Azeite – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2019

Acheté pour 3.90 euros au comptoir du Portugal, cette boite signée Lodo se situe donc plutôt dans le haut de gamme. Je n’ai pas trouvé d’information sur ces sardines sur Internet.

.

Au vue de la DLC (2021), il est possible de déduire une (hypothétique) date de pêche en 2016. Ce qui se tient puisque cette boite est dans mon placard depuis 2017.

La mise en boite est bonne : les sardines ne sont pas abimées mais la boite présente un vide (à l’avant de la photo).

En bouche, la chaire n’a pas beaucoup de fondant. Elle est ferme malgré plusieurs années passées en boite. La chaire est rosée. L’huile comme le poisson ont peu de goût. Reste la jolie illustration pour se consoler de cette décevante conserve et justifier le prix.

Ma note 100% subjective : 2/5
Voir la liste de nos dégustations

[Lucas] Sardines à l’huile d’olive et à la tomate. Sardinhas – Portuguesas em azeite de oliveira e tomate – 3 ans d’age

Année de dégustation : 2018

La conserverie Luças produit ces sardines au Portugal à Matosinhos près de Porto depuis 1896. J’ai n’ai pas trouvé sur leur site de sardines à l’huile d’olive… peut-être n’en font-il plus ?

La boite m’a été offerte par le comptoir du Portugal (allez voir la page, elle vous donnera plein d’informations sur la conserverie) où elles sont vendues 3.90 euros. Merci !

Petit préalable : je vous préviens tout de suite, je ne suis pas amateur de sardines à la tomate.

Ces sardines ont une DLC en 2020 (la date du 31/12 n’indique rien) et a donc 3 ans d’age, si la DLC de 5 ans courante au Portugal est respectée ici aussi (pêche de 2015).

Côté ingrédients, tout est dans le titre ou presque : sardines, huile d’olive et tomates. La composition est étonnante du fait de la faible quantité de sel : 0.33g par 100g. Les sardines sont en général plutôt autour de 1g pour 100g. Du point de vue diététique, c’est un bon point.

Il s’agit d’une boite en métal léger, emballé comme cela se fait souvent au Portugal dans du papier et du plastique (j’ai fait la plupart des photos après avoir enlevé le plastique).

La mise en boite est moins que moyenne : la boite est bien remplie mais les 6 sardines sont en assez mauvais état. Il n’y a pas de tomates à proprement parlé dans la boite : il s’agit je pense de concentré.

En bouche, la chaire est plutôt ferme. Le goût de concentré de tomates n’écrase pas celui de la sardine. L’huile d’olive est difficilement perceptible. Les arômes du poisson dominent en fait largement. Après une bouchée, reste en bouche un curieux et long goût iodé. Je dis curieux au vu de la concentration en sel annoncée sur la boite. Ce n’est pas ces Luças qui vont me réconcilier avec les sardines à la tomate.

Ma note 100% subjective : 2,5/5
Voir la liste de nos dégustations